Simplicité

La musique contre la crise

Quand la musique parle …

« L’envolée » de Stephan Eicher contre la crise. C’est le titre de son nouvel Album. « L’envolée », nouvel album de Stephan Eicher, a été créé comme un « antidote » en cette période de crise financière. Pour son disque qu’il veut « calme et alerte », porté par le jazz, le folk et le rock, il a travaillé avec son vieux complice Philippe Djian.

« Pendant cinq ans, il y a une colère qui a grandi en moi, envers ce monde dans lequel on vit », explique Stephan Eicher. « Quand j’ai sorti mon dernier disque, je l’ai appelé ‘Eldorado’ et, trois mois plus tard, il y a eu la crise des subprimes, cette injustice, cette disparition de démocratie où l’économie dirige tout », raconte le chanteur suisse de 52 ans.
« Je ne supportais plus les gens qui criaient, la panique et je me suis dit que ce qui me ferait du bien, ce serait de me calmer et d’être alerte en même temps. »
Chaque son a dû se défendre Stephan Eicher a alors voulu faire ce qu’il n’avait « jamais fait » auparavant : un disque « réfléchi », conçu comme un « antidote ». « Je savais quelle émotion je rêvais de créer pour la personne qui l’écoute. Chaque son a dû se défendre. S’il n’avait pas une raison d’être là, il était effacé », explique-t-il. Et chaque chanson occupe une place bien précise.
Le seul titre du disque qui aborde très directement la crise (« Tout doit disparaître ») est ainsi immédiatement suivi par l’évocateur « La Relève ».

Suite de l’article … http://www.francetv.fr/culturebox/lenvolee-de-stephan-eicher-contre-la-crise-122429

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *