L’orgueil ou l’humble

21 juillet, 2014 Humilité

C’est juste bon de relire certaines choses

L’orgueil

L’orgueil produit tout ce qu’il faut pour faire de notre vie un échec. L’orgueilleux fuit continuellement la réalité et la vérité sur lui-même. On ne devient pas orgueilleux parce qu’on l’a décidé. Règle générale, c’est une compulsion qui vient d’avoir été trop peu édifié et trop souvent humilié par les personnes significatives durant la petite enfance. C’est ainsi qu’une personne blessée apprend à cacher ce qu’elle croit avoir de honteux en elle. Bien plus, elle compense en se montrant plus forte dans des domaines où elle se croit capable d’exceller. L’orgueil, c’est la négation du moi véritable au profit d’un autre que l’on invente pour se rendre plus acceptable. Pour son plus grand malheur, l’orgueilleux doit constamment défendre le personnage dont il tire sa crédibilité.

L’humble

Pour sa part, la vraie humilité permet de réussir pleinement sa vie. Contrairement à ce qu’on en pense, elle n’a rien à voir avec cette gêne caractérisée par la crainte de s’affirmer. Autrement dit, les gens qui font tout pour passer inaperçus ne sont pas humbles, mais orgueilleux. La véritable humilité provient d’une juste perception de soi et produit une capacité d’assumer ses forces et ses faiblesses. Conscient de ce qu’il est réellement, l’humble n’est pas continuellement occupé à se défendre car le fait d’être lui-même lui procure une grande assurance dans la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.