Les chiens aboient, la caravane passe !

29 juin, 2014 Fidélité

Il faut suivre son chemin sans s’occuper de ce que disent les calomniateurs.Il est des adversaires politiques qui sont sans cesse à l’affût de ce qu’ils croient de nature à atteindre les femmes, les hommes qu’ils guettent. Ils furètent, dans tous les coins. Ils ne reculent devant aucune petitesse. « Les chiens aboient. La caravane passe, » dit-on de l’autre côté de la Méditerranée. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Message à toutes celles et ceux qui se sentent visés ! La caravane vient de passer pour certaines et certains. Pour les autres ont va continuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.